waterpolo-online.com
 

Ixelles passera-t-il encore à côté du titre en D4 ?

Ce weekend en 4eme division se jouera aussi un match entre favoris. Le leader Ixelles fera le déplacement chez le 2eme au classement, Hasselt B. Les 2 équipes ont 24 points, tout comme Malines B mais Ixelles a joué 2 matchs en moins pour l’instant.

Ixelles voit quand même Hasselt B comme premier challenger pour le titre, parce que le danger peut arriver de plusieurs joueurs chez eux, surtout sur le plan des tirs de loin. Hasselt reconnait que rattraper Ixelles sera difficile, mais ils essayeront tout de même de rester invaincus à domicile et par ce fait infliger une 2eme défaite au leader.

Ixelles à fait une remarque à ne pas négliger. Hasselt A joue samedi à Waregem, donc avant le match d’Hasselt B. Imaginons que ce match soit perdu, alors le titre en 3eme division sera quasi hors de portée, Hasselt B ne pourrait donc pas monter en D3. Jusqu’où Hasselt B voudra / pourra aller dans ce cas-là ? Mais ne spéculons pas trop encore, chaque match doit être joué à fond.

Tant Hasselt B qu’Ixelles sont assez content de leur saison et feront donc bien sûr tout leur possible pour décrocher la victoire. Ixelles avoue que le 3 mars est depuis longtemps souligné dans leur agenda. Hasselt a depuis quelques saisons une nouvelle piscine, ou l’on y joue surtout en grande profondeur. Hasselt indique que certains adversaires n’aiment pas y jouer et même Ixelles indique un léger avantage à Hasselt pour la victoire grâce au match à domicile.

Commencement à 20h15 à Hasselt. Nous souhaitons bonne chance aux 2 équipes.

Décès Hugo Rasschaert

Hugo Rasschaert, le Président d’Honneur de KGZV est décédé samedi soir à Gand à l’âge de 87 ans.

Rasschaert commença sa carrière à Gand à l’âge de 14 ans en tant que nageur compétiteur. Il décrocha sa première médaille de bronze à 16 ans au championnat de Belgique en 100m nage libre chez les cadets. Beaucoup d’autres médailles suivront après çela, en tant que nageur mais aussi en tant que joueur de waterpolo. En 1955 il devenait même champion de Belgique en 1500m nage libre.
Avec l’équipe en relais de Gand, il établira 3 records de Belgique, Hugo continuera à nager jusqu’à ses 63 ans. Même chez les masters il décrochera le titre de champion de Belgique à plusieurs reprises.

Hugo Rasschaert connaitra aussi une belle carrière dans le waterpolo ; avec l’équipe militaire, l’équipe nationale et notamment aussi avec sa propre équipe ; Gand. 11 Fois champion de Belgique avec l’équipe sénior de Gand. Le waterpolo l’emmena dans différents pays pour les championnats d’Europe. Il a joué 20 ans dans l’équipe première de Gand.

Après sa carrière active, Hugo deviendra coach, d’abord avec les équipes jeunes de Gand, ensuite avec les seniors avec lesquelles il deviendra 5 fois champion de Belgique. Hugo lancera l’équipe de Gand en Europa, avec la participation aux coupes d’Europe à Barcelone, Odense, Dubrovnik et Duisbourg.
Entre les années 1969 et 1981, il était aussi entraineur national chez les juniors et les seniors. En 1970 et 1974, il amènera l’équipe Belge aux championnats d’Europe de Barcelone et Vienne.

Hugo était aussi actif en tant que membre du comité de Gand (depuis 1965). En 1985, il  en deviendra même président, il le sera pendant 23 ans. A côté de cela, Hugo sera aussi membre du comité sportif flamand de waterpolo et de la commission sportive nationale. La coupe de Belgique des dames recevra même son nom.
En bref, Gand, mais aussi par extension le monde du waterpolo Belge perd un grand homme.

L’équipe nationale U17

Les adversaires potentiels de notre équipe nationale U17 pour la Coupe EU des nations à Prague sont connus. Nos jeunes pourront éventuellement affronter : Tchéquie, Ecosse, Irlande, Le pays de Galles, Angleterre, Afrique du Sud, Danemark, Lituanie, Finlande, Suisse ou la Pologne. Chaque équipe jouera 5 rencontres, répartis sur 3 jours.

Nous souhaitons à nos garçons déjà du succès et beaucoup de plaisir !

Communiqué de presse tournoi d’Eindhoven

Le water-polo est depuis quelques temps en plein essor. Les clubs de water-polo investissent depuis plusieurs années dans la formation des jeunes et les piscines sont pleines aux périodes d’entrainements. L’utilisation de plus en plus fréquente également des réseaux sociaux par les clubs et ses membres, attire l’attention des jeunes sur notre sport. La natation combinée au jeu de balle continue à attirer les jeunes. Le nombre d’affiliés augmente de manière spectaculaire, maintenant que les filles découvrent ce sport aussi.

La où dans les autres sports, c’est la fédération qui définit une stratégie pour atteindre des résultats sur le long terme, au water-polo nous remarquons un mouvement inverse. Les jeunes joueurs poussés par leurs parents, exigent que les clubs offrent un meilleur cadre. Ceux-ci à leur tour exigent des fédérations un niveau plus professionnel.

Avec la nomination de l’ancien sélectionneur national espagnol et champion du monde Gabriel Hernandez comme entraineur des équipes nationales dames et U17, la fédération injecte au waterpolo belge de l’expérience internationale, un nouvel apprentissage et des systèmes de jeu.

Hernandez n’a pas eu besoin de plus de deux entrainements pour apporter déjà des nouveaux éléments spécifiques au jeu belge. Et les plus jeunes apprennent très rapidement ce nouveau système. Pas plus tard qu’il y a quelques années, les belges se faisaient battre facilement dans des tournois, et aujourd’hui les U15 ont gagné la finale du Wintertornooi à Eindhoven, contre l’équipe locale, le PSV Eindhoven sur le score de 3-2. Cette victoire d’une équipe belge face aux Pays-Bas, réputés pour être plus forts, est un bouleversement du paysage du water-polo. Et cela n’est pas dû à un concours de circonstances, puisque les U17 ont également démontré leur talent en terminant sur la troisième marche de ce même tournoi. À noter que l’équipe n’avait eu l’occasion de s’entrainer ensemble qu’à 2 reprises.

Le coach Bernard Pollak analyse: « Cette victoire belge est comparable à une victoire de Gibraltar face à l’Espagne au football. C’est incroyable, cette génération fait preuve d’énormément d’enthousiasme et de passion. Notre travail intense avec cette jeune génération commence à porter ses fruits. Les U17 ont battu des équipes qui étaient rodées depuis des années rendant leur prestation plus remarquable. L’influence d’Hernandez était déjà palpable avant le stage prévu pour le groupe avec leur coach. »

Pourtant il ne faut pas confondre ces résultats encourageants avec une garantie de succès futurs. Les diverses fédérations qui organisent les compétitions belges n’évoluent pas à la même vitesse que ses membres. Les responsables n’ont d’œil que pour la natation et ne répondent pas aux besoins de base nécessaires à un sport ambitieux. Les apports financiers des licenciés au waterpolo s’évaporent encore trop dans la structure trop complexe de la FRBN. Dès lors, les joueurs comme les clubs exigent du changement.

80% des clubs flamands ont récemment exprimé leur souhait d’analyser la possibilité d’une nouvelle structure pour le water-polo qui serait indépendante de la natation. Cette volonté d’analyse a été réprimée par la FRBN de manière dictatoriale notamment en coupant tout financement pour le water-polo tant que les responsables du water-polo belge ne venaient pas à se justifier. Cela pourrait avoir des conséquences catastrophiques.

Fabrice WEISE, directeur du water-polo belge est particulièrement critique envers la FRBN : « Cela fait 15 ans que chaque administrateur du water-polo proposant un renouvellement se fait remballer. Les budgets non-utilisés par le water-polo sont réalloués à la natation. Il est ainsi frustrant de se voir refuser l’achat de T-shirts et maillots pour les équipes nationales car tous les moyens financiers sont attribués à la natation. »

Depuis que plus de la moitié des clubs belges ont indiqué vouloir ouvrir un débat sincère avec la FRBN concernant le futur de water-polo belge, celle-ci a frisé les comptes. Ceci prouve à nouveau que les dirigeants de la FRBN sont plus intéressés par l’apport financier de notre sport à leurs comptes, que par l’aspect sportif. Cette décision implique également que la fédération ne peut pas réserver les vols pour le tournoi prévu à Prague pour les trois équipes nationales et que tous les entraînements nationaux sont momentanément suspendus. Cette situation ne pouvant pas durer, la fédération ira soumettre la problématique au Comité Olympique Interfédéral Belge si aucune solution structurelle n’est trouvée rapidement.

 

Appel à des volontaires

Il y a 2 ans et demi, nous avons créé cette page facebook. Si quelqu’un nous avait dit à ce moment-là où on en serait maintenant, jamais on ne l’aurai cru. Mais, en toute humilité, nous avons déjà parcouru un bon parcours.

Ce qui commença par une simple pensée : « il n’existe aucune page sur facebook qui publie des messages de waterpolo en Belgique », a entretemps grandi jusqu’à une page avec plus de 1100 j’aime (merci pour ça d’ailleurs) et un beau site web. À l’époque, nous commencions simplement par faire des publications sur les résultats  de première et deuxième division. Aujourd’hui nous faisons des prévisions de compétions de la première à la 4eme division, avec en plus de ça la compétition des dames. A côté de ça, nous publions aussi des aperçus du weekend, les décisions de la FRBN et du comité de direction. Mais aussi les résultats et photos du tournoi international de Loulé, et pleins d’autres choses encore.

Nous avons aussi depuis hier notre propre page Instagram et voulons aussi insuffler un second souffle à Twitter. Comme vous avez pu le remarquer, notre petite initiative a grandi en un projet notamment plus ambitieux. Un tel projet nécessite bien sur plus de temps, quelque chose que trois étudiants n’ont pas en abondance.

C’est pourquoi nous sommes à la recherche de personnes qui pourraient de temps en temps nous donner un coup de main pour écrire un pronostique ou un résumé. La seule condition est d’avoir une belle plume et d’être intéressé et passionné par ce beau sport qui nous tient tous à cœur. A côté de ça, nous recherchons aussi des personnes qui se sentent à l’aise avec Photoshop, Paint, etc… afin d’à chaque fois pouvoir publier une chouette image sur le site pour accompagner un pronostique ou un résumé du weekend.

Les personnes intéressés peuvent envoyer un message à notre page Facebook ou Instagram ou envoyer un mail à belgianwaterpolo@outlook.be. Pour finir, nous voudrions remercier Antoine et depuis peu aussi Arthur. Il nous serait impossible sans eux de publier des articles en français et néerlandais. Nous nous concentrons maintenant pleinement sur nos examens, mais nous serons de retour début février pour le début de la seconde partie de la compétition.

Cordialement et nos sincères salutations et d’avance une belle année 2018 avec le plus de plaisir lié au waterpolo possible.

Gilles, Matthis et Leander
Les administrateurs.

Courtrai-Mouscron

Ce soir, ce sera au finaliste de la coupe de l’année passée, Mouscron, de faire le déplacement à Courtrai dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de Belgique. Mouscron passa le premier tour assez facilement après une victoire 7-21 contre Alost. Courtrai avait un peu plus difficile contre Brugge mais se qualifia quand même avec un score de 9-12.

Pour Mouscron, cette rencontre servira surtout à laver le goût amer laissé en bouche après la défaite contre Tournai. La semaine passée fut la première fois depuis des années que Mouscron perdit un match à domicile. Courtrai ne se fait pas d’illusions, ils savent que Mouscron est le favori pour ce soir. KWK veut surtout se concentrer et prester du mieux qu’ils peuvent. Cela confirmerait leur forme montante et permettrait d’avoir un boost mental supplémentaire.

Malgré la défaite contre Tournai, Mouscron reste satisfait de cette première partie de saison. RDM n’est au final qu’à 3 points derrière Anvers et 1 point devant Malines et Tournai, tout est donc encore jouable. Ce sentiment n’est pas partagé par Courtrai. Ils ont alterné entre de bonnes et des moins bonnes prestations sans doute dû au noyau fort jeune et à l’absence plus ou moins longue de valeur sure.

Une chose est donc bien claire : Courtrai n’a rien à perdre ce soir alors que Mouscron se doit de gagner.

Match au sommet en coupe Hugo Rasschaert

En coupe de Belgique pour les femmes, se joue une affiche ce soir. Les leaders du championnat MZV Eeklo se déplacent au Calypso. En compétition, les 2 équipes avaient eu du mal à marquer et Eeklo avait remporté la rencontre sur le petit score de 3-2.

Le Calypso croit en ses chances de battre MZV, certainement depuis leur défaite avec la plus petite différence à Eeklo. Elles ont beau avoir perdu contre Anvers, le Calypso s’en remet à soi-même car elles ont laissé une joueuse d’Anvers marquer à 7 reprises. Autre résultat qui a boosté le mental des Boitsfortoises : KGZV, l’autre équipe du top, n’a réussi à les battre que de 5 goals. Tout cela les renforce dans l’idée qu’elle pourraient créer la surprise ce soir !

MZV Eeklo joue ce soir avec le statut de favorites, en tant que championnes en titre et finalistes de l’année passée. Cette année également, elles visent le doublé.

Bonne chances aux deux équipes !

Ostende-Louvain

Dans la coupe SCWP, ce sera à nouveau une confrontation directe entre Oostende et Leuven, mais cette fois ci avec comme enjeu une place pour le tour suivant. L’année passée, les 2 équipes prestaient encore en 3eme division. C’est durant les play-offs que Leuven arriva à donner le coup fatal à Oostende, mais au final Oostende recevait aussi son ticket pour monter en 2eme division.

Comme nouveau venu en 2eme division, Oostende marque la saison jusqu’à maintenant comme modérée et mitigée. Ils arrivèrent à quelques beaux résultats, avec la victoire contre Tielt comme point culminant, mais dans d’autres matchs où ils auraient pu faire un peu mieux, selon le coach Damien Weise.

Le tirage au sort contre Leuven est vu à Oostende comme une motivation supplémentaire. Leuven est, avec les dernières années, et surtout avec la défaite la saison dernière en play-off, devenu la bête noir d’Oostende. Oostende sera donc très combattif et promet de tout donner pour leur dernier match à domicile de 2017.

La dernière confrontation entre les 2 équipes s’est finit sur le score de 11-8. Ce fût donc un match passionnant. Leuven a en tête que tout leur éléments seront présents ce soir pour avoir un match de coupe intéressant !

Coupe de Belgique “SCWP”: VZG-WPW

Dans le cadre de la coupe de Belgique « SCWP », ce sont les numéros 3 et 4 de la troisième division qui se retrouvent face à face. VZG, les 4èmes, reçoivent dans leur bassin WPW Courtrai. Bien que Waregem compte un avantage de 3 points au classement, ils se sont inclinés à Gand en championnat : 10-7. Il faut quand même rappeler que Waregem avait alors fait le déplacement à 9 joueurs et menait encore 6-7 dans la quatrième période.

VZG repousse le statut de favoris à Waregem pour ce soir, mais croit quand même en ses chances. Les absents jouent un rôle important dans leurs rencontres. En championnat, Waregem avait plusieurs absents, et ce sera le cas aussi pour VZG ce soir. Waregem décrit VZG comme une équipe solide avec beaucoup d’expérience, et compte sur ses jeunes pour leur faire face. Ils ne visent rien de moins que la victoire.

Les deux équipes sont satisfaites de leur première moitié de saison. Waregem veut encore peaufiner son jeu avec ses jeunes joueurs, et est fier de sa réputation à domicile ou ils ont pris 12 points sur 12 entre autre avec une victoire contre Merksem. La finition dans d’autres bassins reste un point à améliorer. VZG trouve son bilan de 12 points sur 24 une bonne représentation de sa saison jusqu’à présent. Ils ont perdu certaines rencontres à cause de jours sans, mais ont compensé cela avec des victoires) imprévues.

Bonne chance aux deux équipes et que la meilleure gagne !

Derby wallon

La 2eme confrontation de ce weekend se fera entre les équipes qui se sont partagées les prix l’année passée. Le champion sortant Mouscron, contre le vainqueur de la coupe Tournai. Mouscron est pour le moment premier du classement avec 19 points sur 21, Tournai quant à eux sont 3eme avec 15 points sur 18. Ce n’est pas la première rencontre entre les 2 équipes cette saison car ils se sont notamment affrontés durant la supercoupe que Mouscron gagna 10-7.

Tournai croit qu’il y a un coup à jouer et grappiller des points à Mouscron, surtout qu’ils attendent une réaction après leur match moyen contre Anvers. Ils connaissent les qualités de Mouscron et espèrent pouvoir les contrer pour avancer dans le classement vu que chaque point compte pour accéder aux play-offs.

Mouscron est partagé par leur match contre Anvers. D’un côté, ils sont fiers après l’offensive de la première moitié de match, mais gâcher une avance de 6-7 à 2 minutes de la fin, ça fait toujours mal. Mouscron est depuis le 16 novembre 2013 invaincu à la maison et espère que cette série continuera après le passage de Tournai.

Ça promet d’être un derby wallon passionnant : Tournai arriveront-ils à stopper la série d’invaincu à domicile de Mouscron, ou est-ce que Mouscron restera premier au classement ?